LES BALTES – Latvia

with Pas de commentaire

À  LA CONQUETE DU DÉCHET PERDU

Après l’Estonie, j’ai continué ma ligne droite vers le sud, la neige, la glace, les nuits froides commencent à me peser, et concernant mon projet, il faut être un grand malade pour faire du ramassage par ce froid dans cette neige!

Allez, je continue! Et je t’emmène avec moi en Lettonie (Latvia)

LATVIJA

Ici, je m’attendais à voir des villes grises remplies de barres bétonnées en guise de logement, mais à mon grand étonnement, c’est plutôt des villes remplies d’histoires et pas si marquées par l’époque soviétique que j’aurais pu l’imaginer.

 

VALMIERA

J’ai commencé par la ville de Valmiera au Nord de la Lettonie, c’est une petite ville étudiante bien réputée pour sa bière locale

et elle est bonne!

Valmeria n’est pas franchement touristique, mais c’est justement pour ça que j’ai choisi d’y passer! je voulais voir vraiment comment vivaient les Lettoniens. J’ai été reçu en Coushsurfing par Zanda, une locale qui est née, vie et étudie ici. Pour le coup, elle se loge dans un appartement typique des années communistes. Une barre de béton bien ancienne au milieu des maisons de fin 1800 en bois bien plus sympas. Mais l’important c’est d’avoir un toit, et ça, ce n’est pas donné à tout le monde!

Après une petite rando, rien ne me retient ici, la ville est propre, il est temps pour moi de trouver des trésors cachés ailleurs. Je reprends la route.

 

aparté

Sur les routes de Lettonie, le transport en bus est très bien rodé entre chaque ville, nombreux sont les habitants à ne pas avoir de voiture, il est donc important d’avoir un bon réseau. Et bien les arrêts de bus, simple soient-ils, ont tous une poubelle qui n’est ni plus ni moins qu’un bidon métallique, c’est simple et efficace, car franchement les routes sont nickel!

 

 

CESIS 

Cité ancienne touristique bien réputée! Des maisons authentiques, des boutiques remplies de produits locaux, une ambiance médiévale et un château au top. il est peut être là mon déchet caché?? J’ai donc armé ma pince à la ceinture, pris mon chapeau et mon sac pour partir à la conquête de ce trésor.

Garbage Jones and the lost trash

Pas manqué, après  une morsure de snickers aux noisettes et la traversée d’un champs de mines en plastique, me voilà sur le point d’être happé par un tourbillon de déchets!

Et bien j’ai du renoncer, cet artefact est bien trop compliqué pour mon arme et mon petit sac, me voilà obligé d’abandonner face à l’ennemi! mais crois-tu, je suis têtu, allez, je file alerter les autorités. affaire à suivre…

 

SIGULDA et ses alentours

Entre Cesis et Siguldas, les forêts et paysages, en plus d’être originaux sont remplis de bunkers et de restes de l’époque Soviétique, En effet, c’est ici que fut créé le bunker du gouvernement Lettonien censé protéger tous les hauts dirigeants et leurs familles en cas d’attaque nucléaire pendant la guerre froide. On peut le visiter, c’est pas si cher et c’est vraiment étrange. Tout est neuf, à sa place d’origine comme il y a 40 ans. M’enfin, en cas d’attaque nucléaire, bunker ou non…tu me comprends!!

Il y a aussi de nombreux bunkers fait par des civiles pour se cacher des soviétiques. Durant plusieurs années, ils restaient dans un 10m² sans sortir l’hiver au risque de se faire repérer par les traces dans la neige. Une grand mère m’a fait visiter les lieux, tellement à fond dans son sujet, qu’elle te charge et décharge des mitraillettes Allemande en te disant « ça c’est très dangereux »… ok ok mamie, je te crois, pose moi ça là 😀

 

Sigulda est très réputée pour ses 3 châteaux qui surplombent la vallée et sa piste de bobsleigh. D’ailleurs quand j’y étais, se déroulait la finale mondiale junior entre l’Ukraine et la Russie, mais pour une fois, ce n’était pas à coup de bombe!

Dommage le temps était vraiment pas fou, je n’ai pas pu profiter comme je voulais, mais c’est une ville que je conseil absolument!

Par la suite j’ai rejoins Jurmala pour ses plages et Jelgava, où j’ai aussi fait une belle prise de 3 kg, avant de rejoindre la frontière… Polonaise, mon combi commence à grincer, et ça c’est moins cool

Bilan pays baltes

Ce sont des pays dont l’histoire et la mentalité est bien trop peu connu, mais l’ambiance qui règne ici est juste exceptionnelle. Au niveau écologique, dans les magasins, les jeunes comme les moins jeunes font leurs courses en venant avec son petit sac en tissu comme celui que je vends dans ma boutique en ligne (hop, un peu de pub). C’est aussi des pays très proche de l’environnement avec des mentalités de projets participatifs au top. C’est d’ailleurs en Lettonie qu’est organisé le Big Clean-up, le Grand Nettoyage participatif de printemps où tout le pays si donne à fond! C’est aussi le seul pays Européen dirigé par un président du parti Écologique, enfin bref, ce sont des beaux pays, simples, avec une économie grandissante… bref c’est comme ça ici, on essaie de garder un max de bonnes habitudes, peut être pas comme le voisin Polonais… prochain article 😉

Détails du ramassage :

Kilomètres parcourus : 1038 Km

Temps passé : 14   jours

Essence consommés : 113 Litres

Pollution réalisée : 257   Kg CO²

Déchets ramassés : 65   Kg

 

See U

cropped-LOGO-FINAL2.png

Tu peux visionner toutes mes photos plus facilement ici : Albums

Répondre